Résultats du sondages : Êtes-vous en chemin vers la sagesse ?

Merci à tous de votre participation à notre petit test sur la sagesse. Il ressort donc de ces premiers chiffres que la route à parcourir reste devant nous … Ce qui est extrêmement positif, la marge de progrès est énorme.

Première réponse : « Vous êtes présent dans l’instant » > 13% sont d’accord

Seulement 13% d’entre vous estiment être présents dans l’instant. La question qui vient alors tout de suite à l’esprit est de se demander où sont donc les 88% restants ? Dans l’instant d’avant ou déjà dans le suivant ? C’est un chiffre intéressant car cette qualité de présence est d’une certaine façon une des premières clés vers la sagesse : c’est parce qu’on est là dans notre entièreté, ouvert à notre environnement, aux autres à un niveau intellectuel et non intellectuel, que se dégage une posture d’écoute et d’attention, que l’on peut décider et agir en fonction de notre intuition ou en suivant notre inspiration …Conclusion : une présence dans l’instant à travailler…

Deuxième réponse : « Vous faites confiance à votre intuition » > 19% répondent par l’affirmative.

Un petit chiffre donc. Pour donc plus de 80% d’entre vous, l’intuition est plutôt quelque chose dont il faut se méfier. L’intuition devient alors synonyme d’irrationalité et de mauvais choix. Pourtant l’intuition vient d’une compréhension instinctive d’une situation donnée, dont on a déjà reçu toutes les informations utiles pour décider et agir en pleine conscience. Retrouver confiance en son intuition est un pas important vers la sagesse. Et ça s’apprend !

Troisième réponse : « Vous acceptez que les choses changent autour de vous » > 20% sont d’accord.

C’est le meilleur score du sondage et pourtant accepter que les choses, les gens, l’environnement changent constamment est inconsciemment sans doute la chose la plus difficile à vivre. L’impermanence, le fait que rien ne dure, de l’éphémère aux constructions les plus solides, rien ne reste inchangé. Et le changement bouleverse. Même passer d’une saison à l’autre influe sur nos rythmes biologiques. Donc c’est un bon point pour ceux qui savent lâcher-prise sur ce qui est et restent ouverts à ce qui sera …

Quatrième réponse :  « Vous êtes attentif et à l’écoute des autres » > 17% sont en accord.

C’est le 2e score le plus haut du sondage et pourtant, il reste tout petit. Mais il témoigne d’une forme de lucidité. Car nous sommes nombreux à nous voir comme des individus qui écoutent et font attention. On nous l’a répété durant toute notre éducation, c’est donc ancré profondément comme quelque chose que l’on devrait faire ou savoir faire … La réalité est plus difficile. L’attention s’apprend et avec elle, la qualité de l’écoute se développe.

Cinquième réponse :  « Vous vous sentez souvent inspiré » > 14%

L’inspiration reçoit un tout petit chiffre. Un peu comme l’intuition, l’inspiration relève d’une démarche non intellectuelle. Elle s’appuie sur une compréhension globale de la situation, de celle qui se vit autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de soi. Elle est à la source de toute création, sans être pour autant réserver aux métiers artistiques. Chacun peut être guidé par l’inspiration : en réunion, lors d’un rendez-vous important. On lâche prise et la parole se libère. Ne dit-on pas d’un bon discours qu’il était « inspiré ». C’est l’idée.

Sixième réponse :  « Vous appréciez la confiance que l’on vous porte » > 16%

16% seulement des répondants estiment apprécier correctement la confiance que les autres ont en eux. Ce qui soulève en fait deux questions … est-ce que cela signifie que vous n’êtes pas digne de confiance ? Ce qui ferait de la grande majorité d’entre nous des gens dont il faudrait se méfier et réciproquement. Une vision collective assez pessimiste et assez bloquante si on souhaite des relations harmonieuse. Ou soyons un peu psychologue, est-ce que cela signifie que nous nous estimons majoritairement peu dignes de confiance et donc nous projetons sur les autres notre propre manque de confiance en nous, en en faisant une déclaration auto-prédictive.

Pour ceux qui sont intéressés, ces différents thèmes sont au programme du stage de niveau 1 d’Acoa : plusieurs sessions sont proposées ce printemps. 

Pour en savoir plus :
http://acoa.info/2018/07/stage-pleine-conscience/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s